Edouard Akakpo-Lado, le Togolais qui ambitionne de fabriquer un avion

Né le 25 décembre 1991, Edouard Gbagbodé Akakpo-Lado est le fondateur du Centre de Recherche, d'Inventions et d'Innovations Technologiques (CRIIT Lado Concept) du Togo. Il est également le promoteur de l'Association des jeunes pour la promotion des énergies renouvelables et du développement durable (AJPER2D). Le Togolais qui fait la fierté de ses compatriotes avec de nouvelles inventions, ambitionne de fabriquer un avion.

Bien avant son Brevet de Technicien Supérieur en Electromécanique à l'Institut de Formation des Ingénieurs Industriels, IFGI Lomé, Edouard Akakpo-Lado était au lycée lorsqu'il réussit à mettre au point en 2012, sa toute première machine baptisée « Merlinox », un outil qui broie facilement les noix de palme, très utilisé dans la cuisine ouest-africaine. L'objectif était de réduire les tâches domestiques des femmes. Mais ce tout premier travail va l'inciter à faire de sa passion une activité professionnelle.

Malgré les difficultés financières rencontrées, Akakpo-Lado a par la suite conçu d'autres matériels tels que l'Araricomax, le Conpalmi, le Tomatomixer, les presses à canne à sucre, les pressoirs à ananas, les boucheuses, les pasteurisateurs, les désherbeurs motorisés, les broyeurs de coques de noix de coco, les fumoirs à poisson, le foyer amélioré qui permet une cuisson rapide et énergétique, etc.

Le Togolais compte aussi procéder à l'innovation des rôtissoires, des rappeurs de manioc et même des avions ou des drones construits à partir de pièces de moto ordinaires.

"J'ai juste besoin d'une moto deux roues en bon état et le transformer en avion à hélice 2 place"

"J'ai juste besoin d'une moto deux roues en bon état et le transformer en avion à hélice 2 place", a déclaré Edouard au magazine Latogolaiz.com.

 Prix ​​et autres formations d'appuis 

Cet engagement vaudra à Edouard en 2021, le Prix de la meilleure innovation écologique aux Trophées Ouest Africains de l'Ecologie, ainsi que plusieurs autres distinctions et formations, notamment dans les domaines de l'entrepreneuriat et de l'environnement.

En 2019, le jeune entrepreneur a été élevé au rang de chevalier de l'ordre national du mérite au Togo, après avoir remporté le prix de l'innovation écologique au weekéco de Ouidah et le trophée de l'innovation entrepreneuriale à Cotonou décerné par Africa builder.

L'inventeur qui a remporté le prix Sialo (Salon international de l'agriculture et de l'alimentation de Lomé) en 2014 puis en 2016, a été classé la même année pour la deuxième fois consécutive, par Financial Afrik, parmi les 100 personnalités ayant impacté l'Afrique.

Jusqu'en 2018, Akakpo-Lado a également bénéficié de plusieurs formations, dont une formation en leadership organisée par l'Ambassade des Etats-Unis au Togo, le Fonds d'Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ), le programme YALI (Young African Leaders Initiative) à Dakar, ASHOKA CHANGEMAKER à 2018, ou encore le bureau régional de l'Organisation internationale de la Francophonie pour l'Afrique de l'Ouest.

Malgré ces réalisations, Akakpo-Lado se dit encore très loin d'exploiter tout son potentiel et de concrétiser ses projets.

  « Je ne suis même pas à 1% d'exploitation de mes potentiels, parce que le cerveau humain est une source inépuisable de potentiels. Et puisque j'apprends chaque jour les nouvelles innovation technologique et je visualise plus 250 vidéos d'innovations technologiques par mois, ma créativité augmente chaque jour à un rythme exponentiel. Même dans le sommeil, je crée. L'être humain est une source inépuisable d'inspiration et de créativité s'il se découvre et s'y met pour développer cela», nous a t-il confié.