Gnanli Landrou le togolais qui produit du béton sans ciment

Le togolais Gnanli Landrou fait l'actualité ces dernières années après avoir inventé une poudre spéciale qui peut transformer la terre et l'eau en un matériau de construction solide, semblable au béton. 

Sa source d'inspiration était la maison de boue où il a grandi au Togo, en Afrique de l'Ouest. Ce qui fait la fierté des togolais qui entendent parler de leur compatriote. Le sujet a d'ailleurs fait réagir le gouvernement Togolais.

Selon Forbes, il fait partie des 30 entrepreneurs de moins de 30 ans les plus influents d'Europe.

« Être sur la liste Forbes 30 under 30 a été une surprise. Parce qu'il y a beaucoup de jeunes gens intelligents et talentueux partout. Cela ouvre des portes aux investisseurs qui ont entendu parler de notre technologie, de notre produit et de notre vision. » a-t-il récemment déclaré dans une interview à CNN.

Qui est Gnanli Landrou ?

Originaire du nord du Togo, Landrou a grandi dans une grande famille. Mais très jeune, il est envoyé chez son oncle, un travailleur migrant, qui offre ses services à la population locale.

Pendant que les adultes du groupe aidaient dans les champs ou construisaient des maisons en terre, Landrou apportait de l'eau, de la nourriture ou transportait des briques pour les personnes âgées. Il n'y avait pas d'école et Landrou apprit l'art de vivre de ses aînés. Son expérience des constructions en terre cuite devient fondamentale dans sa nouvelle vie de jeune entrepreneur.

Arrivé en France à l'âge de 16 ans, c'est sa famille d'accueil qui l'a d'abord envoyé à l'école, où son talent scientifique n'est pas passé inaperçu auprès d'un enseignant local.

Avec l'assistance de cet enseignant, togolais a rattrapé deux ans de travail scolaire perdu. Cette aide a été fondamentale et, en seulement deux ans, il a réussi à maîtriser les connaissances scolaires pour terminer son baccalauréat.

Après avoir obtenu son baccalauréat, il a suivi une licence en science des matériaux à l'Université de Limoges.

 Landrou a ensuite déménagé en Suisse où il a fait son doctorat. En 2018, il a reçu la médaille de l'ETH pour sa thèse à la Chaire pour la construction durable à l'ETH Zurich sous la direction de Guillaume Habert.

Béton durable Oxara

Gnanli Landrou a grandi dans une maison en terre au Togo, et n'a débuté l'école qu'à l'âge de 16 ans lorsqu'il a déménagé en France. Aujourd'hui âgé de 31 ans, il a fondé une start-up de béton écologique.

Ce nouveau béton à très faible empreinte carbone est sur le point d'être utilisé dans un immeuble.

Avec son associé Thibault Demoulin, Gnanli Landrou a fondé la startup espoir, une start-up environnementale qui produit un matériau de construction sans ciment pour la construction de maisons, plus écologique et moins cher que le béton.

Le béton conventionnel est fabriqué à partir de ciment, dont la production nécessite beaucoup d'énergie, et les matières premières sont limitées, du gravier et du sable. Le béton de terre d'Oxara, quant à lui, utilise des matériaux excavés qui, autrement, finiraient par être jetés à la poubelle.

Ce béton spécial durcit en 24 à 48 heures et convient aux éléments non structuraux des maisons jusqu'à trois étages. Le béton de sol Oxara est testé dans plusieurs projets pilotes. Le potentiel d'application de l'éco-béton est énorme dans les pays développés comme dans les pays en développement.